Le plaquiste se démarque du plâtrier. Le premier pose des matériaux, quand le second fabrique son plâtre avant de le répartir ou l’appliquer.
En effet, le plaquiste est un spécialiste-poseur de plaques de plâtre et de cloisons préconçues pour des habitations, des bureaux, et d’autres locaux (cinéma, hôpital, etc.).

Sommaire :

Les détails sur le métier de plaquiste :

Son métier requiert de l’habileté et de la précision, comme celui de menuisier.
Il réalise aussi la pose de certains éléments de plafonds sur des structures ou ossatures apparentes ou non, de même que des corniches, ou d’autres éléments préfabriqués.
Intervenant sur des chantiers de nouvelles constructions, ou sur des chantiers de rénovations et réhabilitations de l’isolation, il va participer à l’installation de l’isolation phonique et thermique des locaux à l’aide de matériaux Isolants comme la laine de roche ou laine de verre, puis finir avec les détails et les finitions, comme l’application des joints.

 

Il réalise des travaux uniquement en intérieur.

isoler sa maison par un Plaquite

Faire isoler sa maison par un Plaquite

En quoi consiste le métier de plaquiste :

Fréquemment en contact avec la clientèle, le plaquiste travaille souvent en équipe, et de concert avec d’autres professionnels du bâtiment. Il doit faire preuve d’une grande mobilité dans les tâches, qui nécessitent parfois d’utiliser des escabeaux, des échelles et parfois même des échafaudages.
Pour organiser et lister les tâches à faire, le plaquiste va devoir bien visualiser l’ensemble, une fois celui-ci fini.

Exemple de travail de Plaquiste

Exemple de travail de Plaquiste

Il sera alors plus facile pour lui d’anticiper les gestes nécessaires à son travail.Il doit aussi faire preuve de polyvalence, dans la mesure où certains de ses chantiers lui demanderont de réaliser la pose de plaques, d’enduit, de faire le lissage ou encore la jointure).

Cependant, si le chantier s’avère important, il pourra être amené à se spécialiser sur une tâche particulière.
Le métier de plaquiste s’organise souvent en équipe (comme vu précédemment) dans des PME ou des entreprises plus importantes, dans Les détails sur le métier de plaquiste :

  • En quoi consiste le métier de plaquiste :
  • Avec quels outils travaille un plaquiste ?
  • Les qualifications pour devenir plaquiste : Les parcours pour y arriver.
  • obtenez-un-devis-rapidement »>le secteur du bâtiment.

    Avec quels outils travaille un plaquiste ?

    Aujourd’hui, il s’agit d’un métier facilité par des outils développés au fil du temps. Il peut désormais s’accommoder de lève-plaques, lui permettant ainsi des efforts moindres, en comparaison notamment avec le travail il y a plusieurs dizaines d’années.
    Dans le détail, Les détails sur le métier de plaquiste :

  • En quoi consiste le métier de plaquiste :
  • Avec quels outils travaille un plaquiste ?
  • Les qualifications pour devenir plaquiste : Les parcours pour y arriver.
  • je-recherche-un-electricien-ou-un-plaquiste-en-france-dans-mon-departement »>le travail du plaquiste commence par la découpe des différentes cloisons. Ensuite vient la pose de ces mêmes cloisons, pour finalement enchaîner avec la jointure, afin de colmater tout ça. Ensuite, une fois tout cela fini, il va procéder à l’application d’un enduit sur les cloisons, puis au lissage final.

    Le plaquiste et amené à changer fréquemment de chantier. Il a des horaires réguliers, mis à part les chantiers qualifiés d’exceptionnels, tels que l’agencement de certains locaux (magasins notamment), nécessitant le travail de nuit.

    Un plaquiste qui Isole

    Un plaquiste qui Isole

    En ce qui concerne les qualités et les compétences, le plaquiste doit être une personne habile et soigné qui sait respecter les mesures de sécurité utiles et nécessaires sur un chantier.

    De plus, comme les autres corps de métier du bâtiment, il devra porter un casque et des chaussures de protection.
    En termes d’évolution et de perspectives, il est important de noter qu’il y a une évolution perpétuelle des produits, obligeant le plaquiste à suivre et à participer à des formations continues.

    Du coup, il est plus facile pour le plaquiste de monter sa propre entreprise, ou en reprendre une.Il doit avoir des expériences significatives et le sens des responsabilités s’il veut devenir chef d’équipe.

    Les qualifications pour devenir plaquiste : Les parcours pour y arriver.

    Le mieux pour devenir plaquiste, est d’avoir au minimum le CAP.

    Ensuite, plusieurs formations sont adaptées à ce genre de métier.

    Parmi celles-ci :

    • BEP Aménagement-finition,
    • CAP Plâtrier-plaquiste,
    • MC Plaquiste,
    • Bac Pro Aménagement Finition
    • BTS Aménagement Finition, etc

    A noter : fille ou garçon, il y en aura pour tout le monde. Après tout, les filles peuvent aussi lire des plans, et réaliser différentes tâches sur un chantier